Comment peut-on encore accepter le « droit de corriger » les enfants ?

lina sur les bord du petit fleuve à gand

Helloooo,

Vous l’aurez compris, j’aime parler (écrire…) de ma vie de maman et du coup de mes enfants. Alors, non je ne suis pas foncièrement égocentrée ! Je suis tout simplement fascinée par les enfants. Oui, oui, vous avez bien lu, les enfants, les gosses, les mioches, les nains, les minis, les champignons, les bout’chou, les mômes, les bambins, les merdaillons (oui, oui…mot trouvé dans la liste des synonymes du mot enfant !!!), les marmots, les rejetons, les lardons (toujours dans la même liste de synonymes).

Alors pourquoi une telle fascination, à la limite de la passion… et bien parce que les enfants sont magiques !!! Oula, où est-elle, encore, partie celle-là !!!!

Pour commencer, il faut revenir au commencement. De quoi elle parle ?!!! Et bien, mes chères amis, si vous êtes tous là suspendus à mes mots derrières vos écrans, c’est bien parce que vous êtes un miracle. Et oui, la course folle des spermatozoïdes à la recherche du tant convoité ovule n’est pas une mince affaire !!! Déjà il faut la tenir, la distance, et ça, ça n’est pas donné à tout le monde, ensuite il faut être bon en orientation… mais sans indication. Ben oui, trop facile sinon !!! Le fameux ovule ne divulgue pas sa position aussi facilement, gauche, droite, droite, gauche. Dans quel chemin trompeur…(ah, ah amis du jeux de mot bonjour), le trouvera-t-on ? Et enfin, se laissera-t-il envahir si facilement ? Quelle histoire mes amis. Un miracle vous dis-je, et qui dit miracle dit magie…Les enfants représentent ce miracle incroyable de la vie. 9 mois à se construire dans le corps de la mère. Un exploit !

Observer un enfant reste la meilleure façon de se rendre à l’évidence de cette magie. Dès la naissance, ils sont totalement acteur de leurs vies. Ils sont prêts et ouverts à la découverte. Tout devient émerveillement. Ils évoluent au grès des découvertes et des sensations éprouvées. Ils se nourrissent de ce qui les entoure. Même sans la parole, ils communiquent, parfois bruyamment, mais l’essentiel étant que le message soit bien passé 😉 ! Ils savent exactement ce dont ils ont besoin et ce qu’ils ne veulent pas. Ils sont à l’écoute de leur corps et de leurs sensations. Et surtout, ils ont soif de vivre !!!

Voilà pourquoi je suis passionnée par ces petits !!! Avec eux, nous adultes (enfants devenus trop grands pour rêver), nous pouvons toucher du doigt cette enfance lointaine et si merveilleuse.

En tout cas, moi, j’essaie et j’espère conserver un bout d’enfance quelque part. Un bout d’émerveillement et de magie !

Alors par dessus tout, je suis sidérée par les personnes qui trouvent les dites « nouvelles techniques d’éducation » complétement à côté de la plaque, à l’origine du fameux « enfant roi », laxistes, utopistes et j’en passe !!! Ces mêmes personnes qui trouvent, somme toute, assez banale d’affliger une petite fessée aux enfants ; « ben tu comprends sinon ils deviennent des enfants capricieux…oula « l’enfant roi » te pends au nez ma pauvre !!! Malédiction sur ta descendance sur 3 siècles…au moins ! ».

L’éducation non-violente, bienveillante, appelez-la comme vous le voulez, n’est pas une mode de bobos mangeurs de graines (contre qui je n’ai absolument rien 😉 ), ou de parents laxistes en marge de la société ! Non, ce nouveau regard sur l’enfant est une chance pour nous et pour nos enfants. Pour quelles raisons, les enfants devraient ils être violentés, tant par les gestes que par la parole ? Pour les rendre obéissants ? Pour en faire de parfaits petits salariés ? De parfaits petits consommateurs dociles ? Pour qu’ils restent sages comme des images ?

C’est ça que nous voulons pour nos enfants ? Une génération d’images fades, tristes et emprises à la violence ?

Non ! Moi je veux que les enfants gardent leur insouciance, celle qui autorise la découverte même s’il faut y laisser la déco de l’appart, celle qui apporte de la joie, de la gaîté et surtout celle qui apporte l’épanouissement !!!

Parce que c’est ce que je souhaite à tous les enfants de la terre ; d’être épanouis, d’être heureux et d’avoir eu la chance de toucher, grimper, mis à la bouche, de tomber même, de sauter dans la boue, d’écraser sa purée entre ses petites mains, de S’ÉCLATER !!!

S’amuser pour mieux grandir. Voilà mon programme, je suis prête pour 2021 les gars, enfin chez les bisounours. Mais qui a dit qu’on pouvait pas vivre chez les bisounours chez nous ? Et oui, à nous de créer un écrin de douceur, de joie pour nos mômichons (toujours cette fabuleuse liste de synonymes 😛 ) !!!! Mais surtout loin de la violence.

Personne n’a dit que c’était fastoche, c’est sûr, mais ça vaut vraiment la peine de le faire. D’ailleurs à plusieurs c’est mieux, surtout pour se plaindre fort et rire de nos expériences (après coup, je vous l’accorde 😉 ). Entourons-nous, il paraît qu’il faut tout un village pour élever un enfant. À nous de le créer ce village !

Je vous invite à lire le très bon article du Libération et d’aller signer de toute urgence cette pétition plus qu’utile…vitale !

lina et les bulle à gand en belgique

Mille bises les merdaillons 😛 .

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Personnellement, j’ai été élevée « à l’ancienne ». Mais aujourd’hui, je suis convaincue des fondements de l’éducation bienveillante et surtout non violente. Et j’entends bien l’appliquer dans l’éducation de mes enfants.

    J'aime

    1. Merci Azylis d’être venu me lire !Je pense aussi que nous sommes dans une autre époque, plus de pression sur les parents et avec toutes les nouvelles découvertes sur les neurosciences on ne peut plus passer à côté !!! Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s