Anne Appy, créatrice de Pampalam.

Hellloooo,
Que je suis fière de vous présenter une nouvelle maman qui déchire ! Rencontrée via instagram (et oui les réseaux sociaux ont, aussi, du bon m’dame). Anne respire la douceur et la bienveillance ! J’ai tout de suite adoré son univers. Nous échangeons souvent sur nos vies de maman. On se suit, chacune dans nos petites villes (éloignées) et on se dit qu’un jour, pourquoi pas, on se rencontrera en « vrai ». En attendant, elle a accepté de répondre à quelques questions. Je l’en remercie beaucoup. Bonne lecture !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Qui es-tu ?
Je m’appelle Anne, j’ai 29 ans et dans la vie je suis Architecte. J’ai 2 petites filles de 1 an 1/2 et 2 ans 1/2 qui me font redécouvrir la vie en me la faisant voir avec des yeux d’enfants qui s’émerveillent de tout ! Depuis qu’elles sont là, j’essaie de tendre vers un mode de vie plus sain, plus « slow », plus respectueux de notre environnement aussi…

  • Peux-tu nous parler de la création de Pampalam, ta marque de peluches ?

Dans ma démarche de consommer moins mais mieux, j’ai cherché pour mes filles des peluches qui soient réalisées en France avec des matières entièrement naturelles et locales. J’ai eu beau chercher, je n’en ai pas trouvé… je me suis dit qu’il faudrait l’inventer 😉 ! Et comme j’étais justement en congé parental et que j’avais ce besoin de créer et de produire quelque chose de mes mains, l’aventure Pampalam est née ! Je créée mes peluches dans un style volontairement  minimaliste, inspiré par la nature et la culture scandinave, dans une ambiance douce et bienveillante. Aujourd’hui, même si ça ne me permet pas d’en vivre, je suis très fière et heureuse de pouvoir proposer des doudous éco-responsables, et toujours aussi touchée à chaque commande par la confiance, l’engagement environnemental et la bienveillance de mes clients chéris ❤ !

  • Quel(s) souvenir(s) gardes-tu de ta grossesse ?
Des bons et des moins bons 😉 ! Je dois avouer que j’ai été très malade pendant mes 2 grossesses, et que celles ci ont été très rapprochées. Beaucoup de nausées, de contractions précoces, de fatigue aussi… que je préfèrerais oublier ! Mais ce que je retiens surtout, c’est la fusion avec mes bébés, le bonheur de les sentir bouger en moi, de les couver et les imaginer, de les aimer déjà avant même de les connaitre. C’est la beauté de construire et de donner la vie, c’est la vague d’amour et d’émotions de la première rencontre, c’est tout simplement devenir mère, une nouvelle version de moi-même.

 

  • Quelles ont été tes astuces beauté, forme, shopping, etc, pendant cette période ?
Ma pire hantise pendant mes grossesses, c’était les vergetures ! J’avais vraiment peur d’en avoir… et j’ai passé  9 mois 18 mois à me badigeonner le ventre avec de l’huile 2 à 3 fois par jour… à la fin, je ne pouvais plus la voir ! Mais au final, je suis contente parce que ça a eu l’effet escompté, et si c’était à refaire je recommencerais 😉 ! Côté Shopping pour mon bidon qui poussait, je me suis tournée vers Envie de Fraise, une marque que j’ai beaucoup appréciée porter pendant mes grossesses. Sinon, pas d’astuces particulières, je dois avouer que je suis restée assez fidèle à moi même pour tout…

  • Comment se déroule tes journées de maman ?
En vrai ? Une course folle !!… Les filles se réveillent vers 6h du matin et sont tout de suite en pleine forme, pas le temps d’émerger qu’il faut déjà être opérationnelle ! Depuis quelques mois, j’ai la chance d’avoir une place en crèche, donc je commence à respirer un peu plus, et je profite de ce temps là pour développer ma marque en parallèle des trop nombreuses taches ménagères. Sinon quand elles sont là, on fait beaucoup d’activités aussi bien manuelles qu’à l’extérieur. Je cuisine tout moi même ce qui me prend beaucoup de temps aussi, mais je trouve ça important et essaie de les faire participer comme je peux à ça, et pour le moment elles aiment beaucoup. On est assez fixe au niveau des horaires des repas, dodos et bain afin qu’elles aient un cadre bien défini dans la journée, le reste du temps on improvise ;). Le soir, elles sont au lit vers 19h30-20h et on peut enfin souffler !
anne-appy-pampalam

  • Si tu avais une journée rien que pour toi, toute seule, que ferais-tu ?
J’en ai déjà, mais j’utilise tout ce temps précieux pour Pampalam ou la maison. Mais si je me prenais une vraie journée off, j’adorerais aller dans un beau spa, pour profiter du calme et prendre soin de moi, je crois que c’est ce dont j’aurai le plus besoin : hammam, sauna, massages ! J’en profiterais aussi pour faire un super brunch avec toutes mes copines, sans enfants et sans conjoints, juste entre filles et en toute insouciance… ce n’est pas quelque chose de « toute seule » mais c’est ce qui me ferai tellement plaisir en ce moment 😛 !

  • Quelles sont tes astuces pour faciliter ton quotidien de maman ?
Quand Alice est née, Jade avait tout juste 14 mois. Elle ne marchait pas et ne mangeait pas encore toute seule… J’ai du apprendre à lâcher prise et à accepter de ne pas pouvoir toujours tout gérer à la perfection. Le lâcher prise, c’est important quand on est maman, sinon je crois que c’est le burn-out assuré ! J’ai aussi tendance à beaucoup autonomiser les filles, les impliquer personnellement dans ce que je fais au quotidien : elles sont ravies de participer, et en même temps ça les occupe et ça me décharge, donc c’est tout bénéf ! Je m’organise aussi beaucoup pour les repas. Je planifie tout à l’avance : les courses vont beaucoup plus vite quand on a une liste, et je suis sure de leur faire des repas équilibrés. J’essaie aussi de cuisiner pas mal à l’avance pour me libérer du temps en journée avec les enfants.

  • Quelle place prend le papa dans votre vie de famille ?
Très fusionnel et impliqué à la naissance de Jade, il m’a un peu tout déléguée à la naissance d’Alice… on a déménagé à ce moment là, il avait un nouveau travail à gérer et moi j’ai arrêté de travailler donc les taches se sont rééquilibrées ainsi. Ce n’est pas l’idéal et ce n’est pas ce qu’on avait imaginé tous les 2 à la base, mais c’est le plus logique par rapport à notre situation actuelle… j’espère qu’on arrivera à mieux se répartir les taches quand j’aurai repris un vrai rythme de travail (j’en ai pourtant déjà beaucoup avec Pampalam !)

  • As-tu trouvé ton équilibre de Mompreneur, femme/maman ? Quelles sont tes astuces ?
Maintenant qu’il y a la crèche, oui ça va mieux ! Avant je me consacrais à mon entreprise pendant leurs siestes et le soir, mais ça ne me laissait pas assez de temps continu… Maintenant j’organise mes journées à ma guise ! Ce n’est pas toujours évident de travailler depuis chez soi, parce qu’on est tenté de faire plein d’autres choses pour la maison. L’astuce c’est de prioriser ! La veille au soir, je me fais ma to-do liste du lendemain, et dès que je dépose les filles à la crèche le matin et que je rentre à la maison, je me tiens à ma liste. Une fois que tout est fait, je peux faire le reste pour la maison et notre famille. Sans cette rigueur, je ne m’en sortirai pas : il y toujours un million de choses à faire dans une maison !

  • Quelles valeurs souhaites tu transmettre à tes filles ?
Je suis plutôt une maman cool, mais je ne transige pas sur la politesse, l’honnêteté et le respect. Finalement, la valeur principale que je leur inculque c’est le respect : respect des gens qui les entourent, respect d’elles même, et respect de l’environnement. Je les fais beaucoup sortir dehors, nous nous promenons beaucoup et j’aime leur faire découvrir la nature, la faune et la flore. En temps que vraie gourmande, je leur cuisine beaucoup de choses aussi, et elles aiment autant manger que moi et ça j’adore ! C’est important pour moi qu’elles aiment les vraies choses de la vie. Je dois être un peu ringarde, mais pour le moment je refuse qu’elles soient devant un écran (même si ça me faciliterai bien la vie parfois)… je préfère qu’elles apprennent d’abord à découvrir le monde réel, qu’elles explorent, touchent et admirent. C’est un challenge au jour d’aujourd’hui parce que les tentations sont multiples, mais je n’en démords pas !

  • As-tu une dernière astuce de maman qui déchire ? Ou une anecdote rigolote ?
J’ai envie de dire à toutes les mamans qui passent par là que quand on devient parent, on ne fait pas toujours ce que l’on veut, on fait souvent comme on peut, mais on fait toujours de son mieux ! La mère parfaite n’existe pas, et le plus important, c’est encore de vivre l’instant présent et de le faire avec tout l’amour et la bienveillance que nous avons. Et il n’y a pas de doute que vous le ferez très bien 😉 !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
vache-capucine-pampalam
Merci Anne.
Mille bises aussi douces qu’une peluche Pampalam 😉 .

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s