Comment j’ai failli ne pas survivre aux vacances scolaires…

Hello,

lina au parc barri§re

Attention article qui aurait dû voir le jour juste après les vacances de la Toussaint (euhh comment ça, nous sommes en décembre ? 😛 ).

Et oui comme l’évoque le titre, les dites vacances de la Toussaint n’ont pas été de tout repos. Entre les nez qui coulent, les gorges qui grattent et empêchent de dormir…on a bien dégusté !

J’avoue au début je me disais l’école à 2 ans et demie pour la Linette ? Non impossible, la pauvre est si petite, je ne pourrais pas la laisser….Euhhhhh what the… oui oui moi qui disait ça, maintenant je bénis l’école d’accueillir ma fille toute la journée et de lui offrir de s’éclater avec ses nouveaux potos tout en faisant des activités pédagos et ludiques. Oui je sais ouuuuhhhh la maman qui attend les jours d’école avec impatience.

En vrai, je me suis rendu compte que presque toutes les mamans attendent le lundi matin, limite à faire une petite danse de la joie intérieure 😀 . Et ouais il faut assumer et pis c’est tout. L’école c’est quand même vachement bien pour nos gosses et ça nous sauve de la crise de nerfs voilà c’est dit. Que les adeptes de l’école à la maison ne me fustigent pas, chacun sa came !

Du coup, quand au bout de 6 semaines où tu découvres que tu peux lâcher ton gosse et que tu commences à ne plus culpabiliser, bim tu te prends en pleine face les VACANCES. Bon soit, tu te dis qu’au moins tu ne vas pas courir le matin comme une délurée pour que tout le monde soit prêt à sortir à 8h10 sous peine de ne pas pouvoir caser ton gosse dans la fameuse classe tant vénérée. Mais vient la question fatidique de comment vais-je occuper l’enfant, tout en sachant que tu as un autre mini-toi littéralement scotché à toi nuit et jour….c’est un peu le flou dans ta tête !

Pour nous ça été option Halte garderie qui te propose si gentiment de garder ta douce progéniture 4 heures trois fois par semaine, les mercredis et vacances scolaires également… La grâce… Bien sûr, tu es en proie aux questions type ; elle a besoin de vacances aussi, faudrait qu’elle puisse profiter de nous…puis tu te dis ça va 4 heures 2 fois par semaines c’est deux aprem où elle peut jouer, siester si elle le souhaite et avoir un petit goûter sympa. Bye Bye culpabilité…

Mais bonjour virus de l’hiver, morve qui pend et vomitos de toux (je vends du rêve hein?!). Et donc éviction les gars, oui on est cool mais bon on va pas contaminer les autres… après on dit qu’il faut qu’ils fassent leur immunité, je dis ça je dis rien. Bon ok, non on ne va pas pourrir les nuits des autres parents, c’est déjà assez compliqué comme ça ! À oui, parce que toi qui n’a pas de gosse, tu ne vois pas où je veux en venir… Et bien je te le donne en mille, un gosse malade = nuits de merde. Tout simplement. Et pour une quiche en math comme moi, je peux vous dire que cette équation je l’ai bien comprise, un peu trop même.

Donc en plus de ne pas avoir eu deux pauvres petites après-midi en garderie pour « souffler » un peu LOL. J’ai eu des nuits de merdasse totale 😀 . Pardonnez-moi ce manque de distinction verbale mais il me semble important de vous traduire au mieux le désarrois dans lequel nous étions. Plaisir d’offrir, ne me remerciez pas.

Puis, je vous épargne la guerre des corps en contorsion improbable pour faire avaler les antibios et autre goutes pour le nez, oreilles et j’en passe…

Et finalement, tu lâches prise, tu assumes les journées à trainer en pyjamas, petit déj à 10h30 (on ne dormait pas vous disait-je plus haut…) et les goûters à rallonge. Tu tentes aussi quelques activités créatives et c’est pas si mal, j’entends par là que c’est toi qui t’éclates plus que ta môme 😛 .

Le temps faisant, tu te lèves un beau jour et il est l’heure de reprendre la route de l’école, de courir après les chaussettes mises à l’envers, de fourrer des céréales dans le gosier de l’enfant à moitié endormi et de croiser les autres mamans qui ont galéré comme toi ou pas. Et tu te dis que, c’était certes Rock’n Roll, mais pas insurmontable et que ça fait partie des joies de la parentalité 😉 .

Aller, vive les vacances et vive le désordre aussi bien sur nous que dans la baraque, parce que c’est ça la vraie vie et qu’il faut arrêter de se flageller à coups de photos lissées de notre cher instagram, mais ça c’est une autre histoire, hein !

lina bouchon compote

Mille bises.

 

 

 

9 commentaires

      1. enfin moi pour le coup là je les attends avec impatience mais plus pour moi mdr, les miens j’en est deux en vacance le 19 et une le 15, moi c’est le 22 plus qu’une petite semaine à tenir.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s